Adieu mon bébé chanteur

Tu chantes trop, tu aimes trop les hommes et la vie
Adieu mon coeur, mon bébé chanteur
Tu chantes dans les bras de qui te trouve jolie
Adieu mon coeur, mon bébé chanteur
C'est dommage, on n'a pas toujours
Les mêmes idées sur les choses de l'amour
Alors adieu mon cœur,
Adieu mon bébé chanteur

La vie, la vie, elle est jolie, tu lui sautes au cou
Adieu mon coeur, mon bébé chanteur
Et des principes tu n'en as jamais eu beaucoup,
Adieu mon coeur, mon bébé chanteur
Sur la ville quand vient le soleil
C'est difficile d'être à la fois belle et fidèle
Alors adieu mon cœur,
Adieu mon bébé chanteur

Imagine comme on est tous les deux,
On n'était pas fait pour être heureux,
On n'avait rien en commun,
Moi je vivais dans mon coin


Jour et nuit tu n'aimais que sortir,
Voir le monde, c'était ton plaisir
Et tu as même rêvé
D'être une célébrité

Tu aimes trop la vie, tu aimes un peu trop chanter,
Adieu mon coeur, mon bébé chanteur
Tu chantes dans les bras de qui veut bien t'écouter,
Adieu mon coeur, mon bébé chanteur
Je t'aimais malheureusement
Mais il vaut mieux partir pendant qu'il en est temps
Alors adieu mon cœur
Adieu mon bébé chanteur

Adieu mon coeur, mon bébé chanteur
Adieu mon coeur, mon bébé chanteur

Je t'aimais malheureusement
Mais il vaut mieux partir pendant qu'il en est temps
Alors adieu mon cœur
Adieu mon bébé chanteur

Alors adieu mon cœur
Adieu mon bébé chanteur

©1974- Paroles :Jean-Michel Rivat -   Musique : Alain Chamfort / Michel Pelay
Texte soumis aux Droits d'Auteur - Réservé à un usage privé


Harmonie sur la ville

Harmonie sur la ville
Harmonie quand tu reviens
Harmonie dans nos cœurs
Tu es là, tout est bien et le monde ce matin
A changé de couleurs

Harmonie sur la ville
Harmonie quand tu reviens
Tout le reste on oublie
Il suffit d’un regard, il suffit de presque rien
Pour nous changer la vie

Et la foule et les bruits de la rue
Près de toi je ne les entends plus
Tout est bleu d’azur
Et c’est l’harmonie sur la ville

Tiens le train que tu dois prendre aujourd’hui
Ça fait rien, tu le prendras demain, demain
Viens, reste encore quelques jours à Paris
Car sans toi la ville n’est plus rien
Toute la journée je vais, je viens
Je cours, je m’énerve pour un rien
La vie sans toi, me semble grise

Harmonie sur la ville
Harmonie quand tu reviens
Harmonie dans nos cœurs
Tu es là, tout est bien et le monde ce matin
A changé de couleurs

Harmonie sur la ville
Harmonie quand tu reviens
Tout le reste on oublie
Il suffit d’un regard, il suffit de presque rien
Pour nous changer la vie

Et la foule et les bruits de la rue
Près de toi je ne les entends plus
Tout est bleu d’azur
Et c’est l’harmonie sur la ville

Tiens, c’est vrai qu’aujourd’hui c’est vendredi
Les magasins restent ouverts jusqu’à dix heures
Viens, ne sortons pas de l’après-midi
On fera les courses tout à l’heure
On a le temps d’acheter le journal
Le temps de savoir que tout va mal
Et puis le soir tout est paisible

Harmonie sur la ville
Harmonie quand tu reviens
Harmonie dans nos cœurs
Tu es là, tout est bien et le monde ce matin
A changé de couleurs

Harmonie sur la ville
Harmonie quand tu reviens
Tout le reste on oublie
Il suffit d’un regard, il suffit de presque rien
Pour nous changer la vie

Et la foule et les bruits de la rue
Près de toi je ne les entends plus
Tout est bleu d’azur
Et c’est l’harmonie sur la ville

Harmonie sur la ville…

©1974- Paroles :Jean-Michel Rivat -   Musique : Alain Chamfort / Michel Pelay
Texte soumis aux Droits d'Auteur - Réservé à un usage privé

Additional information