Souris puisque c'est grave

Hé, little Miss Blue
J'vois ton rimmel
Qui coule sur tes joues
Et qui ruisselle

D'accord avec toi
Tous des salauds
Mais laisse tomber la
Peinture à l'eau

Y a mieux à faire
Quand l'sort s'acharne
C'est trop vulgaire
De fondre en larmes

Souris puisque c'est grave
Seules les plaisanteries doivent
Se faire dans le plus grand sérieux
Souris puisque c'est grave
Si les dieux te déçoivent
Offre-leur un visage radieux
Puisque c'est si grave
Souris un peu

Le monde chère Miss Blue
N'est pas tout rose
Y a du rouge partout
Et pour cause

C'est pas du ketchup
Le soir aux news
Sur ce vieux pick-up
Beaucoup de blues

Mais justement
Si tout s'écroule
C'est pas l'moment
De perd' son cool

Souris puisque c'est grave
Seules les plaisanteries doivent
Se faire dans le plus grand sérieux
Souris puisque c'est grave
Si les dieux te déçoivent
Offre-leur un visage radieux
Puisque c'est si grave
Souris un peu

©1990- Paroles : Jacques Duvall - Musique : Alain Chamfort – Marc Moulin
Texte soumis aux Droits d'Auteur - Réservé à un usage privé

♦  Gare de l'Est

Gare de l'Est
Tu pars, tu m'détestes
Gare de l'Est
Je t'aime plus, je reste
Quand c'maudit convoi
Va démarrer
C'est là que nos voies
Vont se séparer

Lorsque deux rapides
Se croisent en bolides
Ils font dans la plaine
Hurler leurs sirènes
Lorsque deux amants
Se frôlent et se charment
Y a malheureusement
Pas d'signal d'alarme

Gare de l'Est
Un dernier geste
Gare de l'Est
On s'fuit comme la peste

There's a lonesome train
On a lonesome track
Blowin' in the rain
Never coming back
There's a choo choo train
Running in my brain
Don't know where you go
An it drives me loco

All aboard for loneliness
Leavin' right on time
Say goodbye to happiness
Engine number nine
Mystery train
Fifteen coaches long
Can't stand the pain
Cause my baby's gone

Gare de l'Est
L'amour nous moleste
Gare de l'Est
Faut qu'on s'en déleste
Faut que ce wagon
Au coeur d'acier
Vers l'horizon
J'le voie s'éloigner

Lorsque deux rapides
Se sont percutés
Les secours se guident
Aux cris des blessés
Lorsque deux amants
Ont un choc frontal
Plus généralement
L'issue est fatale

Gare de l'Est
La pluie en guest
Gare de l'Est
J'vous épargne le reste

©1990- Paroles : Jacques Duvall - Musique : Alain Chamfort – Marc Moulin
Texte soumis aux Droits d'Auteur - Réservé à un usage privé

Ce ne sera pas moi

Si un admirateur
Te fait porter des fleurs
Ce ne sera pas moi
Si une petite musique
Te rend romantique
Ce ne sera pas moi
Mais si les nuages recouvrent le soleil
Et qu'un vent froid
Vient te souffler des horreurs à l'oreille
Ce sera moi

Quand tu s'ras seule si quelqu'un
Te tend la main
Ce ne sera pas moi
Si ton téléphone
Dans la nuit enfin sonne
Ce ne sera pas moi
Mais si un mauvais rêve te réveille
Remplie d'effroi
Ce démon qui brisera ton sommeil
Ce sera moi

De peur que le bonheur
Cet empoisonneur
Comme du chloroforme
Ne nous endorme
Lorsque sur ta route
Surgira le doute
Ce sera moi

Si tu es maussade
Le bon camarade
Ce ne sera pas moi
Si tu es malade
Le garde-malade
Ce ne sera pas moi
Mais si sur ton sourire se pose une ombre
Sache déjà
Que la seule cause de tes humeurs sombres
Ce sera moi

De peur que le bonheur
Cet empoisonneur
Comme du chloroforme
Ne nous endorme
Lorsque sur ta route
Surgira le doute
Ce sera moi

Lorsque sur ta route
Surgira le doute
Ce sera moi

©1990- Paroles : Jacques Duvall - Musique : Alain Chamfort – Marc Moulin
Texte soumis aux Droits d'Auteur - Réservé à un usage privé

Mama gri-gri

Dans le quartier français
De la Nouvelle-Orléans
Là où jadis dansaient
Les esclaves des blancs
Y a une petite Marie
Surnommée Mama Gri-Gri
Elle sait comment faire le bon temps rouler
Mais la nuit cette négresse égorge les poulets

Même si ton coeur
Est aussi dur qu'un caillou
Il fondra comme du beurre
Pour cette fille des bayous
Sa langue est en réglisse
Sa peau en pain d'épice
Ses baisers, jamais tu ne t'en fatigueras
Mais ne va pas la voir un soir de Mardi Gras

Mama Gri-Gri
C'est Mama Gri-Gri
Mama Gri-Gri

Don't mess with Mama Gri-Gri
She'll put a spell on you, she'll never set you free
Night after night she'll haunt your dreams
She's a voodoo witch from New Orleans

Le petit Danny Fisher
Et son sourire aguicheur
Il travaillait au bar
Mais rêvait d'être une star
Pour que les gens l'acclament
Il aurait vendu son âme
Un soir, elle lui a parlé à voix basse
Il a terminé vedette à Las Vegas

Don't mess with Mama Gri-Gri
She's meaner than Champion Jack Dupree

Jouer le piano
Comme Professeur Longs Cheveux
C'était le seul voeu
D'Antoine Domino
Aujourd'hui les mains jointes
Il dit cette fille est une sainte
Il jure qu'il a vu briller son auréole
Avant qu'elle disparaisse dans la nuit créole

Mama Gri-Gri
C'est Mama Gri-Gri
Mama Gri-Gri

Juju music from Haïti
But you better not go to the party
A whole lotta devils 'round the cherry tree
So you better not mess with Mama Gri-Gri

©1990- Paroles : Jacques Duvall - Musique : Alain Chamfort – Marc Moulin
Texte soumis aux Droits d'Auteur - Réservé à un usage privé

Lisa rougit

Quand la chaleur sournoisement
Redouble et la terrasse
Lisa retire ses vêtements

De la tête aux orteils
Toute nue comme les indigènes
Elle se dore au soleil
Sans ressentir la moindre gêne

Lisa rougit
Mais pas d'être nue
Elle est nue sans retenue
Lisa rougit
Lorsque par erreur
Elle laisse voir dans son cœur

Les censeurs
Peuvent jouer du carré blanc
Sa pudeur
C'est celle des sentiments

Lisa rougit
Lorsque par erreur
Elle laisse voir dans son cœur

Comme un vieux comédien
Comme un arracheur de dents
Comme un politicien
Sciemment, savamment, Lisa ment

Elle a fini par croire
Elle-même à tout c'qu'elle raconte
Elle invente des histoires
Sans éprouver la moindre honte

Lisa rougit
Mais pas quand elle ment
Elle ment impudemment
Lisa rougit
Lorsque par erreur
Elle laisse parler son cœur

Elle estime
Qu'il y a des vérités
Qu'on abîme
En les faisant éclater

Lisa rougit
Lorsque par erreur
Elle laisse parler son cœur

©1990- Paroles : Jacques Duvall - Musique : Alain Chamfort – Marc Moulin
Texte soumis aux Droits d'Auteur - Réservé à un usage privé

Sapho et Sophie

Du fond d'son lit Sophie
Regarde les infos
Une guerre, un incendie, des u.f.o.
Blottie contre elle Sapho
Lui souffle ça suffit
Intéresses-toi plutôt à ma géographie

Sapho aime les filles
Qui aiment les filles
Sophie aime les filles comme Sapho
Qui aiment les filles comme Sophie

OK murmure Sophie
Débranchant le transfo
J'coupe la télé, tant pis pour le Truffaut
Le ventre de Sapho
Déjà se lubrifie
Sous les caresses dont elles se gratifient

Sapho
Dit les filles sont aux filles
Sophie
Dit c'est pas faux
Sapho
À sa philosophie
Sophie
À tout c'qu'il faut

Et la jolie Sophie
Laisse la douce Sapho
Embrasser partout son corps sans défaut
Et la jolie Sapho
Croque la douce Sophie
Comme un tendre et délicieux fruit confit

Sapho aime les filles
Qui aiment les filles
Sophie aime les filles comme Sapho
Qui aiment les filles comme Sophie

La morale de Sophie
Un peu en porte-à-faux
Je n'vois rien là qui mérite l'échafaud
Les manières de Sapho
L'amour les justifie
Même si elles f'raient rougir un crucifix

©1990- Paroles : Jacques Duvall - Musique : Alain Chamfort – Marc Moulin
Texte soumis aux Droits d'Auteur - Réservé à un usage privé

♦ Personne n'aime personne

On s'dit des trucs
Mais on sait bien que c'est des craques
Du volapuk
Aphrodisiaque

Sur des musiques
En bulles de gomme, paroles ad hoc
C'est sympathique
Mais c'est toc
C'est sympathique
Mais c'est toc

Malgré les mots qu'on fredonne
Malgré les "mon amour" qu'on s'donne
On s'en doute bien, on le soupçonne
Personne n'aime personne

Même si je te trouve mignonne
Même si c'est pour moi qu'tu t'pomponnes
Même si dans tes bras j'm'abandonne
Personne n'aime personne
Personne n'aime personne, mais...
Personne n'aime personne comme je t'aime

On se reluque
On sait déjà qu'y a une arnaque
On s'fait des trucs
Et puis on s'plaque

Le diagnostic
Est sans appel, m'a dit le doc
Ceux qui y r'piquent
Ils débloquent
Ceux qui y r'piquent
Ils débloquent

Malgré Venise et Vérone
Malgré les "je t'aime" qu'on s'claironne
On s'en doute bien, on le soupçonne
Personne n'aime personne

Même si j'voudrais qu'tu m'pardonnes
Quand j'te fais du mal, quand j'déconne
Même si contre toi je frissonne
Personne n'aime personne
Personne n'aime personne, mais...
Personne n'aime personne comme je t'aime

©1990- Paroles : Jacques Duvall - Musique : Alain Chamfort – Marc Moulin
Texte soumis aux Droits d'Auteur - Réservé à un usage privé

♦ L'amour samplé

Dis-le moi
Que tu m'aimes encore
Dis-le moi
Redis-le, plus fort
Dis-le moi
J'ai samplé mon amour
Et elle me dit je t'aime cent fois par jour

Dis-le moi
T'es partie mais t'es toujours là
J'ai gardé le son de ta voix
J'peux t'entendre crier
Dès que j'enfonce les touches de mon clavier

Dans la passion tu t'époumonnes
Et j'avais caché des microphones
Répète... répète... répète...
Je me suis fait un wall of sound
Que j'me repasse chaque fois que j'suis down
Répète... répète... répète...

Mon coeur
T'as cru que tu pouvais me quitter
Erreur
Je t'offre le don d'ubiquité

Dis-le moi
Que tu m'aimes encore
Dis-le moi
Redis-le, plus fort
Dis-le moi
J'ai samplé mon amour
Et elle me dit je t'aime cent fois par jour

Dis-le moi
T'es partie mais t'es toujours là
J'ai gardé le son de ta voix
J'peux t'entendre crier
Dès que j'enfonce les touches de mon clavier

L'homme le plus piraté in town
Jusqu'ici c'était le vieux James Brown
Répète... répète... répète...

Dis-le moi
Que tu m'aimes encore
Dis-le moi
Redis-le, plus fort
Dis-le moi
J'ai samplé mon amour
Et elle me dit je t'aime cent fois par jour

©1990- Paroles : Jacques Duvall - Musique : Alain Chamfort – Marc Moulin
Texte soumis aux Droits d'Auteur - Réservé à un usage privé

♦ La femme de ma vie

Je t'aime, oui je t'aime
Dire que j'm'étais juré d'plus jamais dire je t'aime
Mais j'te trouve tellement mieux que toutes les autres filles
T'es la femme de ma vie

T'as l'air d'un ange
C'est un signe du ciel, il est temps que j'me range
Oui, c'est pour moi que Dieu t'a envoyée ici
Merci Seigneur, merci

À ton sourire j'ai su que t'avais rien d'commun
Avec les autres humains
J'me souviens, j'me suis dit quand je t'ai suivie
Et si c'était la femme de ma vie?

Bye bye, bye bye
Écoute-moi bien, j'vais t'dire pourquoi faut que j'm'en aille
Tu dors la fenêtre ouverte et j'veux dormir la fenêtre fermée

Nous deux c'est terminé

Tu es l'ex-femme de ma vie
Tu es l'ex-femme de ma vie

©1990- Paroles : Jacques Duvall - Musique : Paul Simon
Texte soumis aux Droits d'Auteur - Réservé à un usage privé

♦ Noctambule

Noctambule
Je n'sors que quand la lumière recule
Noctambule
Ce sont les néons qui brûlent
Noctambule
À l'heure où je circule
Noctambule

C'est la nuit
Qui vient me relancer
C'est ma p'tite fiancée
J'aime la nuit
Elle me rend mon amour
Puisqu'elle revient toujours
C'est la nuit

Noctambule
J'développe dans le noir ce bout d'pellicule
Noctambule
Qu'est ma vie et j'l'intitule
Noctambule
Boulevard du crépuscule
Noctambule

C'est la nuit
Avec elle j'envisage
Tout sous un autre éclairage
J'aime la nuit
C'est une fée qui transforme
Les couleurs et les formes
C'est la nuit

Le soleil m'a jamais ébloui
J'lui dis "couché!", je préfère la nuit

Noctambule
Et quand ça barde pour mon matricule
Noctambule
L'obscurité dissimule
Noctambule
Tout sous son voile de tulle
Noctambule

©1990- Paroles : Jacques Duvall – Musique :  Marc Moulin
Texte soumis aux Droits d'Auteur - Réservé à un usage privé

Additional information